Les Wilaya d'Algerie

Outils de Voyage
Reservation d'Hotel
METEO.DZ
Trouver un code postal
Annuaire des Agences de Voyages
Location de voiture
Annuaire D'Entreprise
Conseil national ordre
Notaires
Entreprises
Promotion Immobiliere
Annuaire des Etablissements
Annuaire des Universites
Annuaire des ecoles
Annuaire Ambassades
Annuaire des Journaux
Presse Algerie
Annuaire de Sante
Dentistes
Cliniques
Pharmaciens
Medecins

 


Tourisme voyage Guide-dz.com
Tourisme Photos photos-wilayaFlickr Photos tagged with Relizane
Flickr Photos tagged with Relizane

Le lien: ARZEW
25/06/17 -

*Autres Resultats: ARZEW : Le lien: 1996? SNVI 49V8?
29/05/17 -

*Autres Resultats: 1996? SNVI 49V8? : Le lien: 2007? MAN TGA?
29/05/17 -

*Autres Resultats: 2007? MAN TGA? : Le lien: 1983? Renault 18
29/05/17 -

*Autres Resultats: 1983? Renault 18 : Le lien: 2009? Volkswagen Tiguan
29/05/17 -

*Autres Resultats: 2009? Volkswagen Tiguan : Le lien: 1990? Peugeot J5
29/05/17 -

*Autres Resultats: 1990? Peugeot J5 : Le lien: 1982? Mercedes-Benz S-Klasse [W126]
29/05/17 -

*Autres Resultats: 1982? Mercedes-Benz S-Klasse [W126] : Le lien: 1983? Renault 18
27/05/17 -

*Autres Resultats: 1983? Renault 18 : Le lien: 1973? Renault 4 Fourgonnette
27/05/17 -

*Autres Resultats: 1973? Renault 4 Fourgonnette : Le lien: 1994? Renault 21
27/05/17 -

*Autres Resultats: 1994? Renault 21 : Le lien: 2003? Hyundai HD65
27/05/17 -

*Autres Resultats: 2003? Hyundai HD65 : Le lien: 1984? Mazda B-1600
27/05/17 -

*Autres Resultats: 1984? Mazda B-1600 : Le lien: 1991? Mazda B-2200 / 198? Mazda B-1600
27/05/17 -

*Autres Resultats: 1991? Mazda B-2200 / 198? Mazda B-1600 : Le lien: 1987? Peugeot 505
27/05/17 -

*Autres Resultats: 1987? Peugeot 505 : Le lien: 17904423_1533414623344817_5163237029054368014_n
25/04/17 -

*Autres Resultats: 17904423_1533414623344817_5163237029054368014_n : Le lien: 17991085_457317271303548_661320410824829298_n
25/04/17 -

*Autres Resultats: 17991085_457317271303548_661320410824829298_n :
Bing: les Photos sur Relizane
yahoo: les Photos sur Relizane
Tourisme Photos photos-wilayaنتائج البحث عن “Relizane” – Flash info dz
موقع Flash info dz

Le lien: Algeria, Relizane.”Banqeu de Algérie”CPA
28/10/16 - 28/10/2016 10:01:06 AM GMT

*Autres Resultats: Algeria, Relizane.”Banqeu de Algérie”CPA : Le lien: كل شيئ عن مسابقة اعوان الحماية ذكور و اناث 2016
24/10/16 -

AVIS DE RECRUTEMENT* agent de la Protection Civile Homme
La Direction Générale de la Protection Civile, organise un concours de recrutementsur épreuves de neuf cent cinquante (950) agents de la Protection Civile  garçons , au profit de toutes les directions de wilayas de la Protection Civile du territoire national 

Grade

Type de recrutement

Condition de participation

Niveau exigé

Nombre de postes ouverts

Lieu de recrutement
Agent
Concourssur épreuves

- Etre de Nationalité Algérienne,
- Jouir de ses droits civiques,
- Ne pas avoir de mentions au bulletin du casier judicaire  incompatible avec l’exercice dans le corps de la protection civile,
- Etre âgé de 19 ans au moins et de 25 ans au plus à la date du concours,
- Etre en situation régulière vis-à-vis du service national ou être dispensé pour des raisons autres que médicales,
- Avoir une acuité visuelle totalisant 15/20eme pour les deux yeux sans verres correcteurs ou de contact et sans que l’acuité  minimale d’un seul œil ne soit inférieure à 07/10eme,
- Avoir une taille d’au moins 1.70 m 
 -Ne pas avoir de tatouage sur le corps,
- Avoir satisfait à l’examen médical et psychologique organisé par l’administration de la protection civile.
Niveau de 2ème année secondaire accomplie
950
Selon le tableau joint ci-dessous

* Epreuves écrites d’admissibilité :
- Culture générale : durée 03 heures, coefficient 03.
-  Mathématiques  : durée 03 heures, coefficient 04.
*Epreuve physique et sportive d’admissibilité : coefficient 02.
*Examen médical et psychologique d’admissionfinal.
 Constitution du Dossier :
- Une demande manuscrite,
- Une copie de la carte d’identité nationale en cours de validité,
- Une copie du certificat de scolarité,
- Trois (03) certificats médicaux, (médecine générale, phtisiologie et ophtalmologie),
- Un certificat de toise,
- Deux (02) enveloppes timbrées libellées à l’adresse du candidat,
- Deux (02) photos d’identité,
- Récépissé du mandat CCP (200,00 DA).
*Les candidats admis définitivement au concours doivent compléter leurs dossiers par les pièces suivantes :
- Une copie de l’attestation justifiant la situation vis-à-vis du service national,
- Un extrait du casier judicaire n°03 en cours de validité,
- Un acte de naissance 
* Les dossiers de candidature complets doivent être déposés ou adressés au plus tard quinze(15) jours ouvrables après la première parution du présent avis dans la presse écrite niveau des sièges des directions de la protection de la wilaya de résidence du candidat. 
NB : 1.Chaque candidat doit verser la somme de 200,00 DA comme droit de participation au concours de recrutement par un mandat C.C.P au nom de"l’agent comptable de l’école
           Nationale de la Protection Civile de Bordj El Bahri Alger CCP N° :17676-91 clé 55".
   2. Aucune suite ne sera donnée aux dossiers incomplets ou parvenus après ledélai fixé.
   3. Le niveau supérieur au niveau exigé par la règlementation en vigueur ne sera pas retenu.
   4. Les certificats médicaux de phtisiologie et ophtalmologie doivent être obligatoirement délivrés par un médecin spécialiste.
   5. Les candidats possédants des attestations justifiants le dégagement du service national portant la mention«  Inapte pour des raisons médicales »ne sont pas retenus
   à participer aux concours
Répartition des postes budgétaires à travers les wilayas du territoire national

wilaya
Nombre de postes
wilaya
Nombre de postes
wilaya
Nombre de postes
wilaya
Nombre de postes
Adrar
20
Tlemcen
20
Constantine
20
Tindouf
15
Chlef
20
Tiaret
20
Médéa
20
Tissemsilt
20
Laghouat
20
Tizi-Ouzou
20
Mostaganem
20
El- Oued
20
O.El.Bouaghi
20
Alger
60
M’sila
20
khenchela
20
Batna
15
Djelfa
20
Mascara
20
Souk-Ahras
20
Bejaia
20
Jijel
15
Ouargla
20
Tipaza
20
Biskra
15
Setif
15
Oran
20
Mila
20
Bechar
20
Saida
20
El-bayadh
15
Ain-Defla
20
Blida
20
Skikda
20
Illizi
15
Naama
20
Bouira
15
Sidi-Belabbes
20
B-B-Arreridj
20
Ain-temouchent
20
Tamanrasset
20
Annaba
20
Boumerdes
20
Ghardaia
15
Tébessa
20
Guelma
15
El-Taref
20
Relizane
20

* AVIS DE RECRUTEMENT* agent de la Protection Civile femme
La Direction Générale de la Protection Civile, organise un concours de recrutement sur épreuves de Cinquante (50) agents de la Protection Civile filles
 au profit de quatre directions de wilayas de la Protection Civilecomme suit :

Grade

Type de recrutement

Condition de participation

Niveau exigé

Nombre de postes ouverts

Lieu de recrutement

Autre conditions
Agent
concours surépreuves

- Etre de Nationalité Algérienne,
- Jouir de ses droits civiques,
- Ne pas avoir de mentions au bulletin du casier judicaire  incompatible avec l’exercice dans le corps de la protection civile,
- Etre âgé de 19 ans au moins et de 25 ans au plus à la date du concours,
- Avoir une acuité visuelle totalisant 15/20eme pour les deux yeux sans verres correcteurs ou de contact et sans que l’acuité  minimale d’un seul œil ne soit inférieure à 07/10eme,
- Avoir une taille d’au moins 1.65m 
 -Ne pas avoir de tatouage sur le corps,
- Avoir satisfait à l’examen médical et psychologique organisé par l’administration de la protection civile.

Niveau de 2ème année secondaire accomplie




20


10


10


10




Alger


Annaba


Constantine


Oran
Le concours est ouvert à toutes les citoyennes remplissant les conditions de participation.


Le lieu d’affectation sera au niveau des structures des quatre wilayas citées dans le tableau.


* Epreuves écrites d’admissibilité :
- Culture générale : durée 03 heures, coefficient 03.
-  Mathématiques  : durée 03 heures, coefficient 04.
*Epreuve physique et sportive d’admissibilité : coefficient 02.
*Examen médical et psychologique d’admissionfinal.
 Constitution du Dossier :
- Une demande manuscrite,
- Une copie de la carte d’identité nationale en cours de validité,
- Une copie du certificat de scolarité,
- Trois (03) certificats médicaux, (médecine générale, phtisiologie et ophtalmologie),
- Un certificat de toise,
- Deux (02) enveloppes timbrées libellées à l’adresse de la candidate,
- Deux (02) photos d’identité,
- Récépissé du mandat CCP (200,00 DA).
*  Les candidates admises définitivement au concours doivent compléter leurs dossiers par les pièces suivantes :
- Un extrait du casier judicaire n°03 en cours de validité,
- Un acte de naissance 
* Les dossiers de candidature complets doivent être déposés ou adressés au plus tard quinze(15) jours ouvrables après la première parution du présent avis
dans la presse écrite niveau des sièges des directions de la protection des wilayas citées au tableau ci-dessus,
NB
  1. Chaque candidate doit verser la somme de 200,00 DA comme droit de participation au concours de recrutement par un mandat C.C.P au nom de "l’agent comptable de l’école Nationale de la Protection Civile de Bordj El Bahri Alger CCP N° :17676-91 clé 55 «.
  2. Aucune suite ne sera donnée aux dossiers incomplets ou parvenus après le délai fixé.
  3. Le niveau supérieur au niveau exigé par la règlementation en vigueur ne sera pas retenu.
  4. Les certificats médicaux de phtisiologie et ophtalmologie doivent être obligatoirement délivrés par un médecin spécialiste.


*Autres Resultats: كل شيئ عن مسابقة اعوان الحماية ذكور و اناث 2016 : Le lien: url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/montgolfier/montgolfier.htm
06/05/16 - 6/05/2016 7:27:58 AM GMT

*Autres Resultats: url de la page : http://alger-roi.fr/Alger/montgolfier/montgolfier.htm : Le lien: meteo-bechar
20/04/16 - 20150713 Adrar| Chlef| Laghouat| Oum El Bouaghi| Batna| Bejaia| Biskra| Bechar| Blida| Bouira| Tamanrasset| Tebessa| Tlemcen| Tiaret| Tizi Ouzou| Alger| Djelfa| Jijel| Setif| Saida| Skikda| Sidi Bel Abbes| Annaba| Guelma| Constantine| Medea| Mostaganem| M’Sila| Mascara| Ouargla| Oran| El Bayadh| Illizi| Bordj Bou Arreridj| Boumerdes| El Tarf| Tindouf| Tissemsilt| El Oued| Khenchela| Souk Ahras| Tipaza| Mila| … متابعة قراءة meteo-bechar

*Autres Resultats: meteo-bechar : Le lien: 1er forum d’affaires algéro-émirati : Des projets durables et mutuellement bénéfiques
18/04/16 -

Le premier forum d'affaires algéro-émirati s'est ouvert, hier à Abu Dhabi, avec la participation de plus de 400 entreprises des deux pays, qui représentent notamment les secteurs des industries agroalimentaire, électronique et des mines ainsi que celui du tourisme.

 

Le premier forum d'affaires algéro-émirati s'est ouvert, hier à Abu Dhabi, avec la participation de plus de 400 entreprises des deux pays, qui représentent notamment les secteurs des industries agroalimentaire, électronique et des mines ainsi que celui du tourisme.

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalam Bouchouareb, a co-présidé avec le ministre émirati de l'Economie, Sultan Bin Saeed Al Mansouri, les travaux de ce forum d'une journée. La partie algérienne est représentée par les ministères, respectivement, de l'Industrie et des mines, de l'Energie, de l'Agriculture et du Tourisme, ainsi que de l'Agence nationale du développement de l'investissement (Andi), de la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (Caci), de chefs d'entreprises publiques et privées ainsi que d'organisations patronales. Décidée lors la 13e session de la Haute commission mixte, tenue en novembre dernier à Dubaï, et confirmée lors de la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à l'occasion du Sommet des gouvernements tenu en février dernier dans cette première ville des Emirats, cette première réunion du forum va permettre d'examiner les opportunités d'investissements et de partenariat entre les deux pays.

Industrie mécanique, fabrication de l'acier, agroalimentaire, tourisme et énergies renouvelables

Les relations de partenariat économique entre l'Algérie et les Emirats arabes unis ont marqué un nouveau pas en l'avant à travers la tenue, hier à Abu Dhabi, du 1er Forum d'affaires bilatérales où de nouvelles opportunités d'investissements ont été identifiées. Au menu de ce Forum, des rencontres d'affaires bilatérales (B2B) entre les entreprises des deux pays sont programmées, qui pourraient aboutir à la signature d'accords ou de contrats, apprend-on auprès de la délégation algérienne. En outre, les représentants des quatre ministères algériens participants vont présenter, chacun dans son domaine, un exposé sur les opportunités d'investissements offertes : facilités à l'investissement étranger, possibilités d'investissements dans les énergies renouvelables, l'agriculture et le tourisme. Un cinquième exposé sur les « success stories » d'investissements émiratis en Algérie est également prévu lors de cette rencontre. Lors de ce rendez-vous, les patrons algériens discuteront aussi avec leurs homologues émiratis des possibilités d'exporter leurs produits vers les Emirats arabes unis.
A cette occasion, quatre principaux secteurs d'activité ont été ciblés pour booster les investissements émiratis en Algérie. Il s'agit notamment du secteur de l'industrie dans lequel les Emiratis sont déjà présents en Algérie à travers trois sociétés relevant de l'industrie mécanique : Société algérienne de production de poids lourds de marque Mercedes-Benz/SPA à Rouiba, celle de fabrication de véhicules de marque Mercedes-Benz/SPA à Tiaret et celle de fabrication de moteurs de marque allemande Mercedes-Benz, Deutz et MTU SPA à Oued Hamimine (Constantine). En outre, une nouvelle usine algéro-émiratie pour la fabrication et la transformation de l'acier verra bientôt le jour à Relizane. Ce projet de 300 millions de dollars devra produire annuellement plus d'un million de tonnes d'acier. L'Algérie et les Emirats se sont dits également persuadés de pouvoir approfondir leur partenariat industriel dans le domaine agroalimentaire pour lequel un protocole d'accord a été signé, hier, entre le groupe public agroalimentaire Agrodiv et l'émirati Elote Agro, pour le développement de fermes pilotes intégrées pour la production de céréales, de fourrage et de fruits et légumes. En plus de ces filières, les deux parties comptent intensifier leur partenariat dans le domaine touristique et des énergies renouvelables, deux créneaux dont les Emirats sont dotés d'une grande expertise, tandis que l'Algérie les classe parmi les secteurs essentiels pour diversifier son économie. Pour concrétiser l'ensemble de ces projets, Alger et Abu Dhabi doivent œuvrer à assurer à leurs opérateurs économiques respectifs les meilleures conditions de travail favorisant l'investissement. Dans ce sens, le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalam Bouchouareb, a assuré la disposition des autorités algériennes à « lever toute sorte de contrainte » susceptible d'entraver la réalisation des investissements émiratis en Algérie. Il a indiqué que le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, veillait en personne sur le développement des relations économiques entre l'Algérie et les Emirats. A son tour, le vice-président émirati du Conseil des ministres, ministre des Affaires présidentielles des EAU, Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan, qui a reçu M. Bouchouareb, a affiché le grand intérêt de son pays à consolider le partenariat économique avec l'Algérie. Il a même donné des instructions à son staff pour donner un nouvel élan à cette coopération. Cette vision des deux gouvernements algérien et émirati est totalement partagée par les hommes d'affaires des deux pays qui veulent travailler en commun dans des projets mutuellement bénéfiques. Intervenu lors du Forum d'affaires, le président du Forum des chefs d'entreprises (FCE), Ali Haddad, a exprimé la volonté de son organisation et sa disposition à faire les efforts nécessaires pour renforcer les investissements avec leurs homologues émiratis, notamment dans le secteur de l'industrie. C'est ce qu'a également affirmé le président de la Chambre du commerce et d'industrie (Caci), Mohamed-Laid Benamor, qui a appelé les Emiratis à venir découvrir les opportunités d'investissements offertes par l'Algérie. Du côté émirati aussi, le président de la Fédération des chambres du commerce et d'industrie, Mohamed Thani Murshed Al Rumaithi, a souhaité l'élargissement de la coopération entre les entreprises des deux pays à travers le transfert du savoir-faire en invitant les Algériens à s'inspirer de l'expérience émiratie dans l'innovation industrielle.

M. Bouchouareb appelle les entreprises émiraties à investir davantage en Algérie

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalam Bouchouareb, a appelé, les entreprises émiraties à tirer davantage profit des opportunités d'investissements offertes par l'Algérie. « En Algérie, nous comptons beaucoup sur la capacité d'investissement de vos entreprises et nous insistons sur la nécessité de développer nos relations industrielles. D'autant plus que les possibilités offertes pour cet investissement sont très nombreuses dans les différents secteurs d'activité », a-t-il souligné en s'adressant aux entreprises émiraties. M. Bouchouareb a cité, en particulier, les secteurs de l'industrie, des énergies renouvelables, de l'agriculture et du tourisme que les deux parties ont identifiés pour booster leur partenariat. L'Algérie, a-t-il poursuivi, compte sur les Emirats arabes unis pour augmenter son niveau d'investissement car ce pays a déjà prouvé, dans un passé proche, sa confiance en l'opportunité du marché algérien.
Le stock des investissements émiratis en Algérie s'élève, jusqu'à maintenant, à 5 milliards de dollars, selon les chiffres présentés par M. Bouchouareb à cette rencontre qui regroupe plus de 400 entreprises des deux pays. Ce montant devrait doubler avec la mise en œuvre des projets déclarés auprès de l'Agence nationale du développement de l'investissement (Andi) et qui sont en cours de réalisation, selon le ministre. « Mais je suis persuadé que nous sommes encore loin du niveau réel de nos capacités (d'investissements) », a-t-il affirmé, estimant que ce montant pourrait être augmenté jusqu'à 20 milliards de dollars dans le moyen terme. Pour le ministre, ce défi est à la portée des entreprises des deux pays vu les facilités et avantages qu'offre l'Algérie pour les investissements nationaux et étrangers. Dans ce sens, M. Bouchouareb a rappelé aux Emiratis les récentes réformes économiques menées par le pays en vue d'améliorer le climat des affaires et de favoriser particulièrement l'investissement productif. Il a cité, dans ce sens, les mesures de la loi de finances 2016 dont l'autorisation de recours aux financements extérieurs pour les projets d'envergure et créateurs de richesse. A cette occasion, le ministre n'a pas manqué de saluer l'intérêt porté par les opérateurs des deux pays et leur rôle dans le renforcement des relations de partenariat économiques bilatérales à travers des projets mutuellement bénéfiques. Il a affirmé, dans ce sillage, la détermination des deux pays à consolider cette coopération et leur engagement à lever toute sorte de contrainte pouvant entraver l'avancement des projets.
En outre, le ministre a souligné que les deux pays devraient veiller à préserver « l'exception de leurs relations » et à garantir leur pérennité. Alger et Abu Dhabi sont également appelés, a-t-il insisté, à trouver les moyens pour redynamiser et mettre en œuvre les 40 conventions et mémorandums bilatéraux dans les domaines économique, de l'investissement, la non-double imposition, l'éducation, la justice, l'agriculture, l'environnement, la communication, les transports et même la protection du consommateur. Outre le partenariat industriel, le ministre a évoqué les opportunités à l'export que présente chacun des deux pays pour l'autre : l'Algérie pouvant être la passerelle des Emirats vers l'Afrique et l'Europe, et les Emirats pouvant l'être pour l'Algérie vers l'Asie.

------------------//////////////////

M. Bouchouareb à Abu Dhabi
Lever toutes les contraintes

Le ministre de l'Industrie et des mines, Abdessalam Bouchouareb, a été reçu, hier à Abu Dhabi, par le vice-président du Conseil des ministres, ministre des affaires présidentielles des Emirats arabes unis, Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan. Lors de cette entrevue, les deux parties ont discuté des possibilités de consolider les relations de coopération et de partenariat entre les deux pays, notamment dans le domaine économique et, en particulier, dans l'investissement. A cette occasion, M. Bouchouareb a réaffirmé la disposition et l'engagement des autorités algériennes à lever toute sorte de contrainte pouvant entraver la concrétisation des projets entre les opérateurs des deux pays. A son tour, Cheikh Mansour a affiché le grand intérêt de son pays à consolider le partenariat économique avec l'Algérie, et a même émis des instructions à son staff pour donner un nouvel élan à cette coopération, apprend-on auprès de la délégation algérienne. L'entretien de M. Bouchouareb et Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan s'est déroulé en présence de l'ambassadeur d'Algérie aux EAU, Salah Attiya, et du ministre émirati de l'Economie, Sultan Bin Saeed Al Mansouri. M. Bouchouareb est en visite de travail de deux jours dans la capitale émiratie dans le cadre de la tenue du premier forum d'affaires entre les deux pays. En marge de ce forum, il a reçu plusieurs dirigeants de grandes entreprises émiraties, à leur demande, pour lui exprimer leur souhait d'investir dans le marché algérien dans divers secteurs d'activités.

Des échangent en deçà des attentes

Par ailleurs, M Abdessalam Bouchouareb, et le ministre émirati de l'Economie, Sultan Bin Saeed Al Mansouri, ont évoqué, les possibilités de renforcer le partenariat économique entre les deux pays, notamment en matière d'investissements. Lors de cet entretien avec le ministre émirati, M. Bouchouareb a relevé que le niveau actuel des relations économiques entre l'Algérie et les Emirats Arabes Unis (EAU) ne répondait pas encore aux attentes des deux pays et qu'il ne correspondait pas aux possibilités de partenariat. Il a, à cette occasion, exposé les opportunités d'investissements offertes par l'Algérie en rappelant que la Constitution amendée accordait une place importante à l'économie et qu'un nouveau code d'investissement était en cours de finalisation. De son côté, le ministre émirati a affiché l'intérêt de son pays au marché algérien notamment dans les secteurs de l'industrie, des énergies renouvelables et de l'agriculture. Il a également exprimé la détermination de son pays à booster les relations économiques entre les deux pays. Notons que cet entretien entre les deux ministres s'est déroulé en présence de l'ambassadeur d'Algérie aux EAU, Salah Attiya, du président du Forum des chefs d'entreprises (FCE), Ali Haddad, et du président de la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (Caci), Amar Ben Amor, du côté algérien, et de hauts cadres des ministères émiratis, respectivement, de l'Economie et des Affaires étrangères, du président de la fédération émiratie des chambres de commerce et d'industrie, Mohammed Thani Morshed Al Rumaithi, qui est également le président du conseil d'administration de la Chambre du commerce et d'industrie d'Abu Dhabi.



*Autres Resultats: 1er forum d’affaires algéro-émirati : Des projets durables et mutuellement bénéfiques :
Copyright © 2004/2016 annuaire.sante-dz.org Annuaire d'Algerie -